Service SST de votre MSA Newsletter Nous contacter

Accueil > Documents > Filière coopérative > REPRAN : REseau Pathologies Respiratoires Agricoles National

REPRAN : REseau Pathologies Respiratoires Agricoles National

Information - Brochure

Présentation du réseau REPRAN et des maladies respiratoires concernées. Information sur les risques en milieu agricole, les principes de prévention et la prise en charge.
Document réalisé en partenariat avec l’ASEPT Franche-Comté Bourgogne, le CHRU de Besançon et l’INMA (Institut National de Médecine Agricole).

Publié par : Caisse centrale MSA
Date d'édition : 01/2018

Téléchargez le document gratuitement

Actualités

Information

Influenza aviaire : la situation en France

14 juin 2022

Le 13 juin, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a publié un point de situation sur l’Influenza aviaire. Comme plusieurs pays d’Europe, la France est confrontée à un épisode d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) depuis la mi-novembre. Le virus en cause (H5N8) atteint exclusivement les oiseaux ; il n’est pas transmissible à l’Homme.

Information

Un foyer de peste porcine africaine détecté en Allemagne proche de la frontière française

30 mai 2022

Un foyer de peste porcine africaine (PPA) a été confirmé le 25 mai en Allemagne dans un élevage porcin situé à proximité de la frontière française. Cette maladie virale, non transmissible et sans danger pour l’Homme, est mortelle pour les porcs et les sangliers. Afin de protéger le territoire français, le ministère français de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire annonce le renforcement de la surveillance sanitaire sur la faune sauvage et appelle au strict respect des mesures de biosécurité par les professionnels de la filière porcine, les acteurs des territoires et les voyageurs.

Information

Sival 2022 – Plus qu’un projet, une victoire pour la MSA

Initialement programmé les 12 et 13 janvier, le salon international des techniques de productions végétale (Sival) 2022 se tient exceptionnellement du 15 au 17 mars. Si pour certains, le bilan de ce salon réservé aux professionnels est mitigé, ce n’est pas le cas de celui des MSA du Val de Loire, qui n’ont pas fait qu’acte de présence.