Service SST de votre MSA Newsletter Nous contacter

Accueil > La MSA > Je m’attache, je me protège

Je m’attache, je me protège

La ceinture de sécurité est votre meilleur bouclier. Découvrez pourquoi il est primordial de s’attacher à bord d’un engin agricole. La MSA vous accompagne pour travailler en sécurité.

Pour que la structure de protection soit pleinement efficace, le chauffeur doit être attaché

L’un des risques majeurs lors de l’utilisation d’un engin agricole dans les champs est son renversement ou son retournement. Les machines doivent être équipées d’une structure de protection contre le renversement, une cabine rigide ou un arceau, pour éviter que le conducteur soit écrasé.

Ces équipements sont insuffisants si le conducteur n’est pas attaché. En effet, la ceinture de sécurité permet de le maintenir dans l’habitacle et de rester dans l’espace de survie. Sans la ceinture, le conducteur risque de heurter violemment des éléments du poste de conduite, ou d’être éjecté et écrasé par le tracteur.

La protection optimale est donc la combinaison d’une structure de protection en cas de renversement et de la ceinture de sécurité.

La ceinture limite le risque d’accident grave

Sur la route, le port de la ceinture à bord des engins agricoles est obligatoire si elle est présente.

La gravité des accidents avec des machines agricoles est souvent liée au non port de la ceinture de sécurité. En France entre 2013 et 2017*, 984 accidents routiers ont impliqué un tracteur agricole. Parmi les victimes graves des accidents recensés, décès ou hospitalisation, plus d’un tiers d’entre eux n’avait pas attaché leur ceinture de sécurité.

La ceinture de sécurité protège en cas de choc, c’est prouvé ! Un crash test réalisé en septembre 2020 par l’Utac**, en partenariat avec Entraid et la MSA, montre qu’un choc frontal à 30 km/h peut être fatal pour un conducteur non-attaché. En effet, sans ceinture, le conducteur est violemment projeté sur la colonne de direction qui s’enfonce dans le thorax et le ventre.

La MSA vous conseille

Si votre tracteur est ancien et non équipé d’une ceinture, il est possible d’agir.

La première solution consiste à utiliser les points d’ancrage qui sont sur la partie mobile du siège du conducteur, ou sur le châssis ou une autre partie fixe du tracteur lorsque le siège n’est pas mobile. Cette solution concerne les véhicules mis en service depuis juillet 2009.

Il est aussi possible de remplacer le siège dépourvu de points d’ancrage par un modèle équipé et de mêmes dimensions, afin qu’il s’adapte à la structure de protection.

Les services Santé-Sécurité au Travail des MSA peuvent vous accompagner pour sécuriser les tracteurs non équipés d’une ceinture en étudiant la meilleure solution technique ou en recherchant des solutions de prévention adaptées à l’entreprise pour améliorer les conditions de travail et prévenir les risques.

Retrouvez sur la page suivante les coordonnées des équipes Santé-Sécurité au travail de votre MSA : cliquer ici

*source : Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR)
** l’Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle (UTAC) est un groupe privé et indépendant dans le domaine des essais de développement et de certification de véhicules