Votre MSA en région Newsletter Nous contacter

Accueil > La MSA

La MSA

Les enjeux de la santé sécurité au travail dans le monde agricole

Les enjeux de la Santé Sécurité au Travail (SST) en milieu agricole sont propres à son secteur d’activité : nombre élevé de TPE, salariés et non-salariés, interaction avec l’animal, surexposition au risque machine, aux produits chimiques, aux troubles musculo-squelettiques, et au stress lié notamment aux « emballements médiatiques » (pesticides, maltraitance des animaux).

Malgré les évolutions de la SST, « travailler peut encore nuire à la santé » : maladies professionnelles en hausse, accidents du travail en baisse mais plus coûteux, accidents mortels toujours trop nombreux.

La mission SST de la MSA est de préserver la santé des professionnels de l’agriculture dans toutes ses composantes (physique, mentale, sociale) en s’appuyant sur trois valeurs fortes :

  • l’implication des travailleurs agricoles
  • la proximité, l’écoute et la présence sur le terrain
  • l’accompagnement des salariés, des exploitants et des chefs d’entreprise pour intégrer les principes de prévention des risques professionnels

Les maladies professionnelles, la qualité de vie au travail – condition indispensable pour la santé des personnes et la performance de l’entreprise – et l’employabilité des actifs vieillissants ou en situation de handicap sont des préoccupations à part entière de la démarche de prévention.

 

Les métiers de la santé sécurité en agriculture

Dans chaque MSA, les médecins du travail, les infirmiers de santé au travail et les conseillers en prévention, avec l’appui des administratifs, conjuguent leurs compétences au sein d’une équipe Santé Sécurité au Travail (SST).

Ils partagent leurs expertises pour promouvoir la prévention dans les entreprises et exploitations agricoles. Ce sont plus de 950 salariés dans les 35 MSA et 33 salariés à la caisse centrale.

 

 

  • Les conseillers en prévention mettent en œuvre les actions individuelles et collectives de prévention des risques professionnels
  • Les médecins du travail assurent les examens médicaux des salariés, conseillent les employeurs sur les conditions de travail, l’adaptation des postes ou l’évaluation des risques
  • Les infirmiers de santé au travail ont un rôle préventif dans le suivi de l’état de santé au travail (visites d’information et de prévention, visites intermédiaires)

L’efficacité de la prévention vient de cette synergie qui s’opère, d’une part, en amont : diagnostic des risques et amélioration des connaissances, pour accompagner sur le terrain les entreprises qui mènent des actions de prévention. Et d’autre part, en aval : évaluation des actions, adaptation des conditions de travail à la suite d’accident du travail ou de maladie professionnelle.

 

Le plan santé sécurité 2016-2020 du monde agricole

thumbnail of Plan-SST-en-agriculture-2016-2020

Au cœur du plan qui concerne l’ensemble de l’agriculture : la responsabilité sociale de la MSA, qui s’engage pour prévenir l’usure au travail et la désinsertion professionnelle.

Construit à partir du diagnostic local des risques dans les entreprises agricoles et l’analyse de la sinistralité nationale, le plan met l’accent sur la prévention primaire, la qualité de vie au travail et la lutte contre la désinsertion professionnelle.

 

 

 

 

 

Les 7 orientations du plan :

  • évaluer les risques, développer une culture de prévention
  • s’orienter vers la prévention primaire, en améliorant la connaissance des facteurs de risque, en intégrant la prévention dans la formation initiale et continue
  • définir priorités et cibles, en démontrant nature et impact du risque, et le nombre de personnes concernées
  • prendre en compte les spécificités agricoles, notamment les risques animal et chimique
  • prévenir la désinsertion professionnelle
  • développer la qualité de vie au travail, en démontrant qu’investir en SST permet d’équilibrer conditions de travail / performance de l’entreprise
  • développer des actions communes salariés-exploitants, en intégrant les risques pour les intérimaires, stagiaires, apprentis et intervenants

Les 6 priorités d’action du plan :