Votre MSA en région Newsletter Nous contacter

Accueil > Troubles musculosquelettiques

Troubles musculosquelettiques

Les troubles musculo-squelettiques constituent  la première cause des maladies professionnelles reconnues en agriculture (93,3% en 2016).

Ils résultent d’un déséquilibre entre les capacités fonctionnelles et sociales des personnes et les sollicitations liées au travail. Les facteurs de risque  identifiés sont multiples et vont des contraintes physiques et psychiques à celles liées à l’organisation du travail.

Toutes les filières agricoles, toutes les tailles d’entreprises sont impactées par les TMS. Les secteurs de la viticulture, des cultures (spécialisées et non spécialisées), de la découpe de la viande, des élevages de bovins (lait et viande) et des jardins espaces verts, sont les plus affectés.

Au-delà de la souffrance et des situations de précarité que les TMS peuvent induire pour les travailleurs, leurs conséquences humaines, sociales et économiques sont telles que leur prévention est un enjeu prioritaire pour la MSA.

Des équipes SST mobilisées

Pour les équipes Santé Sécurité au Travail  des MSA, prévenir les TMS  c’est intervenir le plus en amont possible :

  • ­repérer, dépister précocement les premiers symptômes et les situations de travail à risque,
  • ­informer, sensibiliser et mobiliser les chefs d’entreprises,
  • ­être à leur écoute pour les accompagner au plus près de leurs besoins,
  • ­intervenir au plus tôt lors de  la conception et la transformation des lieux et des situations de travail.

Documents Troubles musculosquelettiques

Pour aller plus loin

Recherche par mot-clé

Actualités

Vidéo

Accidents du travail avec taureaux (vidéo)

15 mai 2019

Témoignage de 2 exploitantes : les risques qu’elle ont pris, les circonstances de leur accident. Présentation de la formation Manipulation et contention de bovins proposée par la MSA Auvergne. Voir la vidéo

Document

Exosquelettes au travail : 2 nouvelles brochures publiées par l’INRS

10 avril 2019

La brochure « Exosquelettes au travail : impact sur la santé et la sécurité des opérateurs » s’adresse aux préventeurs et la brochure « Acquisition et intégration d’un exosquelette en entreprise » propose aux entreprises une méthode d’intégration des exosquelettes.

Règlementation

Les obligations des employeurs au titre de la pénibilité

Depuis le 1er janvier 2019, les entreprises d’au moins 50 salariés sont tenus d’engager une négociation d’un accord en faveur de la prévention des effets de l’exposition aux facteurs de risques professionnels mentionnés à l’article L. 4161-1 du code du travail.