Votre MSA en région Newsletter Nous contacter

Accueil > Risques biologiques et zoonoses

Risques biologiques et zoonoses

3/4 des actifs agricoles sont exposés au risque biologique et aux zoonoses, au contact des animaux d’élevage, domestiques ou de la faune sauvage. Le contact est direct (manipulation, soins, traite, déplacements) ou indirect (nettoyage, maintenance).

Le secteur forestier et sylvicole, l’élevage ovin et caprin sont les plus concernés. Le risque biologique s’applique aussi à l’environnement : élimination des déchets, des cadavres d’animaux et des produits de soins.

Les zoonoses sont évolutives, géographiquement variables, émergentes ou ré-émergentes. Mal évaluées, sous-estimées, sous-déclarées par les exploitants agricoles, elles provoquent :

  • infections (leptospirose, borréliose de Lyme, encéphalite à tiques, fièvre Q, teignes)
  • maladies immuno-allergiques (asthme)
  • crises sanitaires (grippe aviaire, TB bovine)

La MSA participe à des études et à des campagnes d’information menées pour favoriser la prise de conscience et l’action collective : comprendre les pathologies, évaluer les risques de transmission à l’homme, et savoir comment agir en cas d’infection ou maladie.


Réseau REPRAN :
La MSA a mis en place un réseau pluridisciplinaire national (REPRAN) pour identifier et prendre en charge les adhérents souffrants de troubles respiratoires liés à leur activité. En facilitant le diagnostic et le traitement, la MSA contribue au maintien dans l’emploi.


Documents Risques biologiques et zoonoses

Pour aller plus loin

Recherche par mot-clé

Actualités

Aucune actualité correspondant à ces critères n'a été trouvée.