Service SST de votre MSA Newsletter Nous contacter

Accueil > Documents > Filière culture > Lavande et autres plantes à parfum aromatiques médicinales

Lavande et autres plantes à parfum aromatiques médicinales

Technique - Brochure
Identification des risques et proposition de solutions de prévention

Risques et solutions de prévention organisés par thématique. 12 fiches thématiques :
Fiche 1 : préparation des sols / Entretien des cultures
Fiche 2 : Boutures / arrachage des jeunes plants
Fiche 3 : Plantations
Fiche 4 : Fertilisation
Fiche 5 : Traitements phytosanitaires
Fiche 6 : Récolte des végétaux
Fiche 7 : Séchage / Mondage / Tri des plantes
Fiche 8 : Transport par caisson de distillation ou par remorque
Fiche 9a : Distillation en caisson
Fiche 9b : Distillation traditionnelle
Fiche 10 : Conditionnement / Préparation des commandes / Vente
Fiche 11 : SAFRAN
Fiche 12 : GENEPI
Fiches réalisées en partenariat avec le CRIEPPAM, le CIHEF et le CPPARM.

Référence : 2013-PAPAM
Publié par : MSA Alpes Vaucluse
Date d'édition : 05/2013

Téléchargez le document gratuitement

Actualités

Evènement
01 déc. 2020
03 déc. 2020

Vinitech Virtual 2020 (Bordeaux 33)

25 novembre 2020

Les équipes de Santé-Sécurité au Travail des MSA de Nouvelle-Aquitaine donnent rendez-vous aux professionnels de la vigne et des fruits et légumes sur leur stand virtuel, du 1er au 3 décembre 2020. De nombreuses conférences et des nouveautés à découvrir sur la plateforme de la MSA.

Information

Retour des nicotinoïdes : projet de loi adopté

13 octobre 2020

Le projet de loi adopté le 6 octobre par l’Assemblée nationale ré-autorise jusqu’en 2023 l’usage des insecticides néonicotinoïdes pour les seules cultures de la betterave sucrière, menacées par le virus de la jaunisse.

Information

L’Anses restreint les usages agricoles du glyphosate

12 octobre 2020

L’agence sanitaire Anses a annoncé début octobre des restrictions d’utilisation du glyphosate pour la viticulture, l’arboriculture fruitière, les grandes cultures et la forêt, qui entreront en vigueur dans les six mois. Ces restrictions répondent à la volonté du gouvernement de supprimer les principaux usages du glyphosate d’ici 2023.